Portrait Francis comte

Francis Comte

J’aime ma région, j’aime croiser les mots.

J’ai fourni par le passé des grilles thématiques à des quotidiens régionaux comme L’Alsace ou Le Progrès sur des sujets aussi variés que les deux guerres mondiales, le vignoble alsacien, Mai 68 ou encore le XXe siècle en dix grilles, une par décennie. Je suis donc attaché à cet exercice, où l’“obligation” des mots est à la fois une aide et une contrainte.
Merci aux auteurs que sont Tristan Bernard, Michel Laclos, Georges Pérec et surtout Robert Scipion que j’admire le plus, pour leurs définitions alambiquées, tordues voire perverses qui m’ont fait tomber dedans quand j’étais petit !