La médecine populaire en Lorraine

15,00

Les guérisseurs seraient-ils des charlatans, de faux médecins, de sombres ignorants, dispensant diagnostics fantaisistes et remèdes extravagants, leur fameux secrets ne représentant que faits stupides ou thérapeutiques officiellement périmées ?
Peuvent-ils être crédités de réussites médicales incontestables et dûment vérifiées, comme le soutiennent leurs partisans ?
Jean-Paul Claudel

Description

Extrait du sommaire
1) Art magique et médecine populaire : Des origines surnaturelles – Le devin guérisseur – La divination – Médecine et guérisseur
2) Les prodigieux pouvoirs des guérisseurs : Un fluide thérapeutique – La magie sympathique et les rites de transfert – Les incantations curatives – Autres procédés de curation magique
3) Breuvages fabuleux et remèdes empiriques : Substances curatives magiques – Médications à usage externe
4) Guérir par la foi : Rites magiques, religieux et propitiatoires – Les saints guérisseurs – Les pélerinages curatifs
5) Traitements, prières et incantations : Des panacées universelles – Formules et procédés contre diverses maladies.

Informations complémentaires

Poids 1 kg
Dimensions 1 × 145 × 220 cm
Nombre de page

160

ISBN

978-2-914554-20-6

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “La médecine populaire en Lorraine”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez peut-être aussi…

  • Promo !
    Biographie et témoignage , Livres

    Montagne des Vosges – Gens de la forêt

    Le premier livre d’une série qui va décliner sur les Vosges : les gens de la terre, les gens de la neige…

    Anne-Lise Henry et Claude Thouvenot

  • Histoire et Patrimoine

    Les gros mots du populo

    Nous aurions aussi pu intituler cet ouvrage : Petit précis illustré de belles manières et de beaux langages populaires de la langue française, mais il faut bien appeler un chat un chat… Et ce dico des gros mots et expressions parlés par le peuple et peaufiné par « le Bos », auteur par ailleurs des « Années 50 en Lorraine …

  • Promo !
    Biographie et témoignage , Livres

    Montagne des Vosges

    C’est dans les Vosges du Sud, dites cristallines, que les gens de la terre ont toujours été les plus nombreux, les clairières défrichées et cultivées, rendant les paysages moins oppressants et sévères que dans les Vosges gréseuses du Nord. C’est là que nous les avons surtout rencontrés.

    Anne-Lise Henry et Claude Thouvenot