Retour à Maryon Park

16,00

1966. Blow up de Michelangelo Antonioni rafle la Palme d’Or au Festival de Cannes.
L’histoire de cette quête photographique hante aujourd’hui encore le narrateur dont les prétentions artistiques sont intimement liées au chef-d’œuvre du réalisateur transalpin.

Catégories : , Étiquettes : ,

Description

Au fil du récit et de ses errances, l’homme se dévoile. Voyageur infatigable, revendiquant ses racines lorraines, il promène son objectif, compulse ses clichés et parcourt sa jeunesse.
Et puis, il y a Claire, Indy, fidèle berger écossais, son amitié avec Jan et son projet d’expo photo, Blow off.
L’idée repose dans son carton à dessin, écrin d’instantanés parfois singuliers, de paysages tronqués où l’Arbre déploie ses ombres mystérieuses et finira par raviver d’anciennes blessures…
C’est à Maryon park, enfin, dans l’attente d’un apaisement, que le photographe entrevoit l’issue de son périple et la réalité de ses ambitions.

Extrait : “Le vent effleure la cime des arbres. Il s’engouffre enfin dans leur feuillage, se faufile entre les branches et les troncs impassibles. Les yeux fermés, je recueille son souffle, délicatement, en bombant le torse, dans une lente inspiration teintée d’ivresse.
C’est le signal. Je pousse la grille. Mes pas écrasent dorénavant l’herbe rase du parc. La main posée sur l’objectif de mon appareil photo, je le préserve de l’humidité sournoise du soir. Je suis à l’affût du moindre imprévu. Un chat qui détale. L’envol d’un oiseau. Un promeneur solitaire et songeur. Déclics par rafales, le cas échéant. Le tri des clichés s’opérera plus tard. Séparer le bon grain de l’ivraie requiert de la concentration”.

Informations complémentaires

Poids 0.150 kg
Dimensions 1.45 × 2.20 cm
ISBN

9782357631748

Nombre de page

112

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Retour à Maryon Park”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez peut-être aussi…

  • Littérature , Livres

    Printemps de givre

    Extrait : « Il reste encore quelques lumières. Vacillantes à mesure que la nuit s’avance. Partout, jusqu’au plafond, autour des lustres, brouillant les visages, la fumée de cigarette. Quatre heures du matin approche, mais la salle de jeu du Royal ne désemplit pas. Un mélange équivoque. Russes. Faux princes, vrais princes. Koulaks. Espions allemands. Escrocs. Perdues dans le nombre, prostituées …

  • Littérature , Livres

    Kaplan, apprenti fait-diversier

    10 janvier 1984, neuf mois avant l’Affaire Grégory et son déferlement médiatique. La fin de l’âge d’or de la presse régionale… Kaplan n’a pas de chance. Une véritable faute professionnelle …

  • Littérature , Livres

    Le figuier de Marthe

    En janvier 33 après Jésus-Christ, un haut-fonctionnaire romain, proche de l’empereur Tibère, est chargé de rendre plus moderne et plus attrayante la ville de Jérusalem. Ami personnel d’Hérode Antipas, tétrarque de Galilée, fils d’Hérode le Grand, il ne sait rien des mœurs et de la religion juives. A la fois curieux et désorienté, il va se trouver spectateur de …

  • Arts et Beaux Livres , Livres

    Hommage émerveillé

    « Avant d’écrire ces dernières lignes, je me suis de nouveau longuement arrêté, et ce peut-être pour la dixième fois, sur chacune des composantes de cet Hommage émerveillé à la nature de Gérard Louis et j’ai, cette fois encore, retrouvé le souvenir de mes propres émerveillements » Extrait de la préface de Henri Claude

    Gérard Louis