Promo !

Des tranchés à la médecine de campagne

9,00

Martine Huot-Marchand

Description

Avoir 20 ans en 1914 et voir son pays entrer en guerre… Entre enthousiasme et angoisse, ils sont partis, pour quelques semaines, récupérer « l’Alsace et la Lorraine ». Marcel Tarte fut l’un d’eux. Après son année à la faculté de médecine, il fait ses classes, puis est incorporé comme brancardier au 149e RI. De la bataille des Flandres à celle de l’Artois, où il tombe malade dans la boue des tranchées, de Verdun, où il a intégré le service de santé du 174e RI, au col du Bonhomme jusqu’à la blessure à la ferme de la Logette durant l’offensive libératrice de 1918, il lui faut, comme tant d’autres, être un poilu docile et courageux. C’est aussi un millier de lettres qu’il écrit à ses parents, un témoignage qui constitue la base du récit que Martine Huot-Marchand a composé, en faisant se répondre ou correspondre les lettres du jeune homme avec les souvenirs rédigés soixante ans plus tard. Ses mémoires évoquent aussi l’enfance, puis, après la guerre, la reprise des études de médecine, l’ouverture d’un cabinet à Saint-Nicolas-de-Port, l’entrée comme médecin à l’usine de la Madeleine et ensuite… Le dernier chapitre de l’ouvrage est consacré aux textes écrits par Marcel Tarte. Le choix s’est porté sur ceux qui décrivent une médecine de campagne proche des gens, souvent émouvante. Comme conclusion, les pages dédiées à la basilique de Saint-Nicolas-de-Port…

Informations complémentaires

Poids 1 kg
Dimensions 1 × 210 × 240 cm
ISBN

978-2-35763-82-6

Nombre de page

240

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Des tranchés à la médecine de campagne”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez peut-être aussi…

  • Promo !
    Conflits XXème siècle , Histoire et Patrimoine

    Vosges et Vosgiens dans la tourmente

    À la veille de la Première Guerre mondiale, la “ligne bleue”des Vosges, depuis le traité de Francfort du 10 mai 1871, devient une frontière protectrice contre une éventuelle agression allemande. La population de ces cantons frontaliers demeure encore rurale, attachée depuis des générations à une terre qui la nourrit. En ce début de siècle, la révolution industrielle a déjà marqué …

  • Promo !
    Conflits XXème siècle , Histoire et Patrimoine

    La faculté de médecine et l’école de pharmacie de Nancy dans la Grande

    Cet ouvrage décrit comment ces deux établissements d’enseignement supérieur de santé : faculté de médecine et école supérieure de pharmacie, avec les hôpitaux, ont remarquablement surmonté la difficile et douloureuse épreuve de ces années de guerre, combien importante a été leur contribution au progrès des sciences médicales, pharmaceutiques et, peut-être aussi, humaines ! Combien exemplaire fut le comportement des médecins …

  • Promo !
    Conflits XXème siècle , Histoire et Patrimoine

    Avoir 20 ans au Bois le Prêtre

    Par leur ardeur aux combats, les poilus de la 73e division d’infanterie ont été baptisés par leurs homologues allemands, les Loups du Bois le Prêtre.

    Bruno Rouyer

  • Promo !
    Conflits XXème siècle , Histoire et Patrimoine

    Moi, Wetzstein Henri, sapeur de la Grande Guerre

    Extrait : « Voilà donc en quelques pages les pauvres souvenirs de guerre qui me sont restés présents à l’esprit. Bien des détails y manquent évidemment… Certains passages n’ont pas été écrits sans émotion, non pas du fait seul des événements, mais entre poilus, nous n’étions pas étrangers les uns des autres, et c’est ce souvenir ineffaçable de tant de …