Les tuileries vosgiennes

Philippe Picoche

L’auteur a voulu  témoigner du travail des tuiliers et des tuilières de Deyvillers, Aydoilles, Grandvillers, Lerrain, les Forges, Rambervillers… Ce livre s’est construit sur des monographies détaillées de plusieurs tuileries vosgiennes. Elles sont fondées sur des recherches archivistiques longues et passionnantes. Elles incluent des recherches dans les fonds privés.

Auteur Philippe Picoche
ISBN 9782357631625
Nbr de pages 220

Description

http://

L’industrie rurale de la tuile et de ses dérivés n’a, contrairement à celle des forges, des verreries, du textile… que peu retenu l’attention des historiens.
La cause : la cruelle absence de documentation immédiatement disponible, conséquence du caractère éphémère de nombreux sites et de leur vulnérabilité au feu.
Si la visibilité de la fabrication des pièces en terre cuite, essentiellement locale, n’est guère évidente au niveau national, l’histoire de ces usines de villages éclaire complémentairement à celle d’autres domaines de fabrication, la période d’industrialisation de la France de la fin du XVIIIe jusqu’au milieu du XXe siècle.
Au-delà, initier une étude sur les tuileries permet d’accorder de l’intérêt à l’histoire des techniques, des matériaux, à celle de l’évolution du bâti dans l’espace rural.
La tuile, installée parfois depuis plus de 150 ans sur la même toiture, est la preuve d’une attention extrême portée à la protection des biens et des personnes.

Nul doute que les populations locales, ainsi que les descendants de ces ouvriers et ouvrières trouveront un intérêt majeur à la lecture de cet ouvrage agrémenté d’une documentation iconographique fort riche et parfois rare.

Informations complémentaires

Poids 0,990 kg
Dimensions 21 × 27,5 cm

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Les tuileries vosgiennes”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *