Un arbre couleur pourpre

12,00

Comment se laisser apprivoiser par un arbre ?

Rémi Caritey

Catégories : , Étiquette :

Description

Ce journal d’un arbre est né d’une rencontre entre amoureux du monde végétal et de son inépuisable beauté. Les uns artistes, les autres jardiniers de la ville de Nancy et organisateurs du festival Embranchements.
Pour les réunir, un hêtre pourpre chargé d’histoire, auprès duquel revenir, saison après saison, tout au long d’une année. Afin d’interroger ses mémoires. Afin de l’observer dans ses minuscules ou impérieuses mutations. Afin de découvrir ce qu’il révèle de notre humanité, née sous les ombrages anciens des ramures et des frondaisons.

Ce livre a obtenu une Mention Spéciale Auteurs Régionaux au prix EMILE GALLE 2018

Informations complémentaires

Poids 1 kg
Dimensions 1 × 140 × 205 cm
ISBN

978-2-35763-115-1

Nombre de page

112

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “Un arbre couleur pourpre”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez peut-être aussi…

  • Arts et Beaux Livres , Livres

    Nancy l’élégante

    Visiter Nancy, capitale historique de la Lorraine, c’est parcourir en quelques heures, ou quelques jours, 1000 ans d’une histoire marquée par le long règne des ducs de Lorraine et leur influence dans la construction de la civilisation européenne. C’est apprécier l’esprit des Lorrains pétri par les années de misère gravées par Jacques Callot et illuminé par celles industrieuses et créatives …

  • Littérature , Livres

    Ma ville brûle

    Ce roman, pour une bonne part autobiographique, se veut aussi un hommage à ceux qui, malgré tout, vivent et exercent en ces lieux.
    PRIX VICTOR HUGO 2017

    Anne-Marie Mansuy

  • Littérature , Livres

    Printemps de givre

    Extrait : « Il reste encore quelques lumières. Vacillantes à mesure que la nuit s’avance. Partout, jusqu’au plafond, autour des lustres, brouillant les visages, la fumée de cigarette. Quatre heures du matin approche, mais la salle de jeu du Royal ne désemplit pas. Un mélange équivoque. Russes. Faux princes, vrais princes. Koulaks. Espions allemands. Escrocs. Perdues dans le nombre, prostituées …

  • Biographie et témoignage , Livres

    Mes guerres en culotte courte Place Stan

    A Nancy, la Place Stanislas est comme un monde à part.
    Lieu de tous les rassemblements et manifestations jusqu’aux années 1970, elle est devenue le site premier du tourisme nancéien. Quasiment désertée de ses habitants – une seule personne y réside actuellement – elle reste dans mes souvenirs de gamin comme un lieu de tous les possibles et d’un temps décidément …